habitat sûr

Les produits électriques dangereux prolifèrent sur le marché

Des équipements électriques dangereux sont aujourd’hui vendus et installés en France et en Europe, entraînant potentiellement des risques encourus par toute la famille.

Reconnaître un produit électrique défectueux

La contrefaçon ne se limite pas au prêt-à-porter ou à la maroquinerie, elle investit également l'équipement électrique. Disjoncteurs, prises ou interrupteurs contrefaits ou de mauvaise qualité sont présents sur le marché et entrainent des risques d'accidents électriques (incendie, électrocution).

Depuis plusieurs années, une augmentation sensible du nombre de produits électriques dangereux est constatée en France. Selon l'ONSE*, 10 000 logements neufs et anciens sont chaque année équipés par ce type de matériels. D'autres chiffres alarmants accompagnent ce constat : 80 000 incendies domestiques d'origine électrique ont lieu chaque année. Ce chiffre risque d'augmenter si les produits dangereux continuent de proliférer dans notre pays.

L'économie parallèle de la commercialisation des produits dangereux est inquiétante :

  • En 2011*, 46 % des produits électriques contrôlés par la Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes (DGCCRF) présentaient un écart plus ou moins important avec la norme ou la réglementation en vigueur.
  • 16% des produits contrôlés étaient dangereux : ils présentaient un défaut susceptible d'impacter la sécurité.
  • 38% seulement des produits contrôlés se sont avérés conformes.

Pour être mis sur le marché européen, un matériel électrique doit être conforme à la directive européenne 2006/95/CE. Il doit être choisi et installé conformément aux prescriptions de la norme NF C 15-100, qui définit les règles de l'art auxquelles une installation électrique doit répondre.

Bon à savoirEn 2008 a été créée l'Association sécurité électrique & conformité (ASEC), www.securelectrique.fr, qui possède un triple objectif : enrayer la prolifération des appareillages électriques non-conformes à la réglementation, sortir du marché les produits dangereux et renforcer la vigilance des acteurs de la filière électrique. L'année suivante, pas moins de 11 660 produits dangereux ont été retirés du marché français.

L'utilisation de produits dangereux peut être sanctionnée sur le plan civil et pénal dès lors que le professionnel ou le bailleur peuvent avoir connaissance de la non-conformité et, donc, des risques générés par les matériels de l'installation électrique.

La vigilance s'impose lors de l'achat d'un matériel électrique, assurez-vous de la présence non seulement du marquage « CE » mais aussi du marquage « NF ». Ce dernier garantit à l'utilisateur que le matériel a été vérifié par un organisme tiers indépendant.

*Sources : Observatoire national de la sécurité électrique.



Association Promotelec

Centrée sur les enjeux de notre société, l'association agit pour :

 En savoir plus

  • Un habitat sûr

  • Un habitat adapté à chacun

  • Un habitat économe et respectueux de l’environnement