La seule association à but non lucratif engagée pour plus de confort et de bon sens dans l’habitat.

Intervention d’Électriciens sans frontières aux Caraïbes : quel bilan 7 mois après la catastrophe ?

Publié le 24 avril 2018

En septembre dernier, l’ouragan Irma ravageait l’île de Saint-Martin. Quelques jours plus tard, l’ouragan Maria frappait à son tour la Dominique, causant là aussi des dégâts considérables. Afin d’aider les populations victimes à faire face aux conséquences de ces catastrophes naturelles, Électriciens sans frontières a mené sur place, durant six semaines, une action soutenue par Promotelec pour réalimenter les deux îles en énergie.

Depuis 2003, l’association Électriciens sans frontières intervient dans le monde entier aux côtés d’autres ONG pour apporter de l’aide aux populations les plus démunies en améliorant leurs conditions de vie grâce à des actions permettant l’accès à l’électricité et à l’eau.

Suite au passage d’Irma sur Saint-Martin, 95 % des bâtiments de l’île ont été endommagés, provoquant de sérieux dégâts électriques. Quant à l’ouragan Maria, il a détruit la majorité des toitures de la Dominique et causé la coupure des services d’électricité et d’eau.

Électriciens sans frontières

Sollicitée par la Croix-Rouge au regard du chaos laissé par les cyclones, la présence sur le terrain des équipes d’Électriciens sans frontières a permis de répondre à certains besoins essentiels pour accompagner les habitants de ces deux îles dans cette crise humanitaire exceptionnelle.

C’est ainsi qu’à Saint-Martin, l’intervention d’Électriciens sans frontières a permis :

  • de sécuriser les installations électriques du collège ayant servi de base de vie partagée pour qu’une centaine de personnes puisse travailler et venir en aide aux plus démunis ;
  • de fournir de l’électricité à près de 300 personnes dans 6 centres d’accueil des sinistrés ou dispensaires de quartier et à 180 personnes hébergées dans le camp de Green Vallée ;
  • d’assurer la sécurisation électrique et photovoltaïque de plusieurs bâtiments publics, dont 20 écoles ;
  • de distribuer des lampes solaires à 1 440 personnes.

A la Dominique, le travail de l’ONG s’est traduit par :

  • la formation de 50 personnes responsables de la maintenance des groupes électrogènes de centres de santé ;
  • la distribution de 2 600 lampes solaires, dont 1 300 auprès de familles avec enfants préparant des examens ;
  • l’installation de 56 groupes électrogènes dans 32 centres de santé, 8 écoles, 4 centres d’hébergement et 4 casernes de pompiers.

27 000 personnes aidées au total

Au total, l’action d’Électriciens sans frontières aura bénéficié à 27 000 personnes (7 500 à Saint-Martin et 20 000 en Dominique) et mobilisé une vingtaine de bénévoles sur le terrain.

Si le travail de reconstruction et de réhabilitation sur place est loin d’être terminé, les interventions de l’ONG ont participé à la remise en route de la région en ramenant la lumière et l’électricité sur les territoires sinistrés.

Plus qu’un vecteur de confort, l’électricité s’impose dans un contexte de crise humanitaire comme une condition essentielle pour assurer la survie de populations touchées par des catastrophes naturelles, en facilitant leur quotidien et en leur donnant les moyens de répondre convenablement à certains besoins fondamentaux.

Pour être efficace et mener à bien ses interventions, l’association Électriciens sans frontières a pu s’appuyer sur de nombreux partenaires qui ont fourni les ressources matérielles et financières nécessaires au bon déroulement des actions mises en place, à l’image de Promotelec qui a contribué au financement des missions à hauteur de 10 000 euros.

Le combat d’Électriciens sans frontières fait directement écho avec l’engagement de Promotelec de garantir la sécurité et le confort de tous dans l’habitat. C’est tout naturellement que l’association a souhaité devenir partenaire de l’ONG et participer à la mise sur pied des opérations en question.

« Promotelec défend l’idée d’un habitat où confort et sécurité ne sont pas des simples mots mais des facteurs essentiels à la vie et à l’épanouissement de chacun. Alors que l’association est de plus en plus mobilisée dans la lutte contre l’habitat indigne, il nous a semblé normal et important de soutenir Électriciens sans frontières dans cette série d’actions », explique Jérôme Koenig, Directeur général adjoint de Promotelec.

Crédit photo : ESF Saint Martin.

Votre navigateur est obsolète

Pour accéder à ce site, vous devez mettre à jour votre navigateur