La seule association à but non lucratif engagée pour plus de confort et de bon sens dans l’habitat.

Neutralité carbone en 2050 : où en sommes-nous pour le parc résidentiel ?

Publié le 01 mai 2023

La Stratégie Nationale Bas Carbone (SNBC) adoptée en 2015 et révisée en 2018-2019 par le gouvernement, vise la neutralité carbone du pays à l’horizon 2050.

La SNBC impose une généralisation des bâtiments basse consommation (BBC) d’ici à 2050. Ce niveau de performance globale induit :

  • pour le neuf : de construire de manière pérenne dans le temps et l’usage, d’utiliser des matériaux peu émetteurs de CO2, de réduire les consommations d’énergie en favorisant celles peu carbonées (renouvelables, électricité) ;
  • pour la rénovation : de généraliser un modèle bas carbone en exploitation, compatible avec la massification des rénovations à l’échelle nationale.

Comment le secteur résidentiel peut-il parvenir à la neutralité carbone – telle que décrite dans la SNBC – en tenant compte des spécificités du parc ?

Telle était la question posée dans l’étude réalisée par Pouget Consultants en 2019 pour Promotelec et EDF (1). Dans cette étude, quatre grands leviers d’actions cumulatives ont été explorés pour le secteur résidentiel :

  • Massifier la rénovation énergétique
  • Revoir à la hausse les niveaux règlementaires d’isolation minimum à respecter en cas de rénovation
  • Décarboner les générations de chauffage et d’eau chaude sanitaire (ECS)
  • Viser un niveau de consommation énergétique ambitieux pour la construction neuve.

En décembre 2022, l’étude (2) a été mise à jour permettant de faire un point d’avancement sur l’état du parc résidentiel, dans l’objectif d’atteindre la neutralité carbone en 2050.

Deux ans après la 1re étude, où en est-on des objectifs de la SNBC ?

On retiendra 5 enseignements :

  1. L’image du parc en 2050 par typologie d’immeubles collectifs selon le scénario réaliste montre que les constructions à venir de 2020 à 2050 auront un impact sur les efforts à réaliser sur le patrimoine existant (30 % du parc 2050 a minima).
  2. Les objectifs de la construction neuve n’ont pas été atteints en raison de la RE2020 qui n’a pas été aussi exigeante qu’initialement évalué.
  3. Le nombre de rénovations a augmenté mais seulement 3 % des travaux impliquent une rénovation 3 gestes ou plus.
  4. Deux solutions pour atteindre les objectifs de la SNBC :
    1. Réaliser des rénovations globales et très performantes de 50 % du parc actuel,
    2. Réduire la consommation des bâtiments construits entre 2020 et 2050 et réaliser des rénovations globales très performantes de 50 % des logements construits entre 1948 et 1974.
  5. Dans les deux cas, la certification des opérations permet de valoriser des projets conformes à des référentiels supérieurs à la RE2020 et est un gage de la qualité et de la performance.

Retrouvez la synthèse de l’étude ici 

Découvrez l’intégralité de l’étude de décembre 2022 ici

(1) Etude Neutralité et logements : à quelles conditions le secteur résidentiel peut-il atteindre la neutralité carbone telle que définie dans la SNBC. Etude réalisée par Carbone 4 et Pouget Consultants pour EDF et Promotelec (Janvier 2020).
(2) Etude « Conditions du secteur résidentiel pour atteindre la neutralité carbone telle que définie dans la SNBC » (Mise à jour de l’étude menée en 2019) réalisée en décembre 2022 par Pouget Consultants pour Promotelec.
Votre navigateur est obsolète

Pour accéder à ce site, vous devez mettre à jour votre navigateur