La seule association à but non lucratif engagée pour plus de confort et de bon sens dans l’habitat.

Nouvelles mentions QUALIFELEC : IRVE et éolien

Publié le 27 Oct 2016

Pour continuer à répondre aux évolutions constantes de la réglementation et accompagner au plus près les professionnels dans l’évolution de leurs marchés, QUALIFELEC adopte deux nouvelles mentions : l’une dédiée aux infrastructures de recharge des véhicules électriques (IRVE) et l’autre à l’éolien.

QUALIFELEC poursuit l’évolution de son système de qualification en enrichissant la liste des mentions accessibles aux professionnels électriciens avec :

La mention IRVE (Infrastructures de recharge pour véhicules électriques)

Elle valorise une compétence spécifique dans un marché en développement et à fort potentiel. Elle permet d’attester auprès du client final que l’électricien sait prendre en compte, réaliser et maintenir l’installation d’une infrastructure de borne de recharge pour véhicule électrique.

Valable pour une durée de quatre ans, la mention IRVE est disponible dans trois référentiels de qualification :

  • Installations électriques Logement-Commerce-Petit tertiaire
  • Installations électriques Moyen-Gros tertiaire-Industrie
  • Installations électriques - Indices E1, E2, E3, E4.

Sans complexité pour un électricien qualifié, elle peut s’obtenir rapidement, en un mois, en justifiant des documents suivants :

  • une attestation de formation IRVE ;
  • deux références de réalisations datant de moins de quatre ans (fournir au choix les attestations de conformité Consuel ou les attestations de bonne exécution signées par le client ou les rapports sans réserve d’un bureau de contrôle) ;
  • deux schémas unifilaires ;
  • deux notes de calcul.

Si l’entreprise n’est pas encore qualifiée, elle peut demander un dossier de qualification ou de qualification probatoire sur le site internet de QUALIFELEC. Pour la demande de mention probatoire IRVE, une attestation de formation IRVE suffit. Le professionnel aura alors 24 mois pour fournir à QUALIFELEC l’ensemble des pièces justificatives et obtenir sa mention définitive.

La mention Éolien

Elle permet aux électriciens de se préparer à l’émergence d’un nouveau marché et d’anticiper. Demain, la pose d’une éolienne dans le jardin ou en toiture chez un particulier ou pour le compte d’une collectivité fera partie du mix énergétique recherché pour produire de l’énergie à moindre coût.

En anticipant la réglementation 2020, QUALIFELEC fait le pari que l’éolien va se renforcer, comme ce fut le cas du photovoltaïque, sous l’impulsion du bâtiment à énergie positive. Il n’existait pas, pour l’instant, de qualification dédiée.

La mention Éolien est accessible aux professionnels qualifiés dans l’un des domaines suivants :

  • Logement-Commerce-Petit tertiaire (éoliennes d’une hauteur ≤ 12 m)
  • Moyen-Gros tertiaire-Industrie (éoliennes d’une hauteur > 12 m).

La mention Éolien d’une hauteur ≤ 12 m peut être obtenue en joignant les pièces suivantes :

  • une attestation de formation conforme à la norme NF EN 61400-1 ;
  • une attestation d’assurance couvrant le domaine d’activité ;
  • deux références de réalisations de moins de quatre ans. Pour chacune d’elles, le professionnel doit joindre :
    - la documentation technique des produits mis en œuvre avec la déclaration de conformité 2006-42-CE et le schéma unifilaire électrique,
    - l’attestation de conformité visée par Consuel si injection sur le réseau ou le rapport sans réserves émanant d’un bureau de contrôle, ou l’attestation de bonne exécution signée par le client ou son représentant.

Pour obtenir la mention Éolien d’une hauteur > 12 m, les mêmes pièces sont demandées, à l’exception de la documentation technique des produits mis en œuvre et de la déclaration de conformité 2006-42-CE. Pour les deux références chantiers, le rapport du contrôle technique doit être ajouté au dossier.

Pour en savoir plus : www.qualifelec.fr

 

QUALIFELEC conseille aux installateurs qui possèdent déjà les compétences dans les Installations électriques de compléter leur qualification avec la mention Éolien et de s’engager dans une démarche de qualification en thermodynamique (Pompe à chaleur ou Chauffe-eau thermodynamique) ou en solaire photovoltaïque. Ces qualifications sont complémentaires dans la recherche de l’efficacité énergétique d’un logement, et les maîtres d’ouvrage déjà nombreux à s’engager dans la démarche d’un mix énergétique fondé sur les énergies renouvelables.

Par mail
Nos coordonnées

Association Promotelec, Tour Chantecoq,
5 rue Chantecoq
92808 PUTEAUX CEDEX

Vous êtes journaliste, contactez :
Luce Jolivet / Tél. 01 41 97 42 41
luce.jolivet@promotelec.com

Votre navigateur est obsolète

Pour accéder à ce site, vous devez mettre à jour votre navigateur