La seule association à but non lucratif engagée pour plus de confort et de bon sens dans l’habitat.

Rénovation appartement  

 
 

webzeb
Messages: 4
03/08/2021 11:54  

Bonjour,

Je rénove un appartement T4 de 1993.

Je ne souhaite pas refaire totalement l’installation électrique.

En revanche, je souhaite à court terme :

  • La mettre en sécurité:
    • Remplacer le tableau électrique divisionnaire existant (simple rangée, dépourvu de différentiel, avec des porte-fusibles) par un tableau neuf (triple rangées plus adapté à un T4, avec un différentiel de type A pour la plaque de cuisson et le lave-linge, ainsi que que des différentiels de type AC pour le reste).
      B. : le tableau existant est déjà déposé (il était en mauvais état avec des porte-fusibles cassés, par ailleurs j’aimerais finir mes travaux en étant correctement protégé) donc je voudrais réaliser cette opération le plus rapidement possible sinon je vais être bloqué !
    • Remplacement de prises et interrupteurs vétustes.
  • La modifier, dans un premier temps sans création de nouveaux circuits (repiquage sur circuits existants) :
    • Ajouter des prises électriques,
    • Ajouter des points d’éclairage (appliques murales) et interrupteurs associés dans des cloisons qui ont été refaites (sans modification du plan de l’appartement),
    • Ajouter des interrupteurs pour les volets roulants (volets roulants existants avec leur alimentation repiquée sur des prises, ils sont actuellement dépourvus d’interrupteurs et commandables uniquement avec une télécommande).

Puis, je souhaiterais à moyen terme (1 à 3 ans, selon mes disponibilités et le budget) :

  • Remplacer ma chaudière à gaz par un chauffe-eau et des radiateurs électriques.
    N.B. : Je pense que cela nécessitera de remplacer mon disjoncteur d’abonné (45 A actuellement.)
  • Réutiliser le circuit dédié de la chaudière (en 2,5 mm²) pour le chauffe-eau.
  • Ajouter deux circuits dédiés pour le chauffage électrique.
  • Ajouter un circuit, qui descendrait jusqu’à mon garage, pour le rechargement de ma voiture. Il y a déjà une gaine ICTA 16 mm entre mon appartement et mon garage, où passe un câble d’alarme (qui sera déposée).
    N.B. : Je pense que cela nécessitera de remplacer mon disjoncteur d’abonné (45 A actuellement.)
  • Peut-être, créer un circuit dédié pour les volets roulants
  • Peut-être, ajouter un circuit dédié pour une climatisation.

Mes questions :

  1. Les arrivées et départs électriques se font actuellement par une cavité dans un mur porteur, à gauche de la porte palière, à hauteur d’homme (entre 1,5 et 1,8 m environ). Le disjoncteur d’abonné est situé au bas de cette cavité et le recouvre (on ne peut pas accéder à la cavité par-dessous le disjoncteur !). Les commandes du disjoncteur sont situées à environ 1, 55 m. Le tableau électrique (déposé) était situé au haut de cette cavité, avec la ligne médiane des modules à environ 1,8 m. Les fils existants sont assez courts.
    Une photo valant mille discours : https://drive.google.com/file/d/1pHMNyld_fdpA6urTmnwE-R3_UrL3f2w2/view?usp=drivesdk
    J’aurais naturellement voulu mettre le nouveau tableau divisionnaire au-dessus du disjoncteur d’abonné, comme l’ancien. Sauf que si je fais ça la rangée du bas à sa ligne médiane des modules à environ 1,80 m (1,81~1,82 m si on prend le haut des manettes…) et les rangées du dessus sous bien au-dessus des 1,80 m (quasiment 2,10 m pour la rangée supérieure).
    Est-ce que j’ai le droit ? 
    Si non, une connaissance me suggère d’ajouter un bipolaire 2 x 63 A dans la rangée du bas permettant de couper intégralement le tableau divisionnaire : serait-ce une bonne solution ? 
    Question bonus : qu’est-ce qui fait référence pour la hauteur ? Si c’est le haut des manettes, est-ce que je risque d’être embêté pour un ou deux centimètres ?
    Je me suis renseigné auprès d’Enedis pour faire déplacer le disjoncteur d’abonné, mais outre le coût (on m’annonce entre 500 et 1500 € HT !) c’est le délais de plusieurs mois qui est totalement rédhibitoire pour moi !
  2. Est-ce que ce que je souhaite faire à court terme (remplacement du tableau divisionnaire modifications sans création de nouveaux circuits) requiert la venue du Consuel ?
    J’ai compris que non puisque je ne fais pas couper Enedis…
    Si non, mais que je décide malgré tout de le faire venir pour avoir un avis, à quel risque est-ce que je m’expose en cas de non-conformité ? 
    (En clair, est-ce que je serais obligé de tout mettre en conformité et si oui sous quel délai.)
  3. Est-ce que ce que je souhaiterais faire à moyen terme (passage à l’électrique, IRVE, ) requiert la venue du Consuel ?
    Sachant qu’il est très probable que je doive également faire changer mon disjoncteur d’abonné (Je doute que 45 A suffisent pour plaque induction + four électrique + chauffe-eau électrique + chauffage électrique + voiture qui charge au garage !)
    Si oui, que puis-je d’ors et déjà anticiper pour que ce que je fais aujourd’hui ne pas devoir tout refaire dans 1 à 3 ans ?
  4. Quelques centimètres sous le disjoncteur d’abonné une seconde cavité où arrive tout ce qui est courant faible (téléphone, fibre…). Débouche dans cette cavité une gaine ICTA 16 mm qui relie mon appartement à mon garage et où passe actuellement un fil d’alarme (dont je n’ai aucune utilité).
    Pourrais-je réutiliser cette gaine pour descendre du 2,5 mm² dans mon garage et y installer une prise 16 A pour la recharge de ma voiture ? (Avec son différentiel 20A 30 mA type A dédié bien sûr.)
    Si oui, comment séparer cela des courants faibles ? 
    Cela nécessiterait-il la venue du Consuel ?

J’entends que faire déplacer mon disjoncteur d’abonné et mettre une GTL me faciliterait la suite, mais le délai annoncé par Enedis m’est totalement rédhibitoire. Cela repousserait de plusieurs mois mon entrée dans le logement, ce n’est absolument pas possible pour moi…

Merci d’avance pour votre aide.

Bien à vous,

Fred

 


Citer
pascallegoff
Messages: 0
04/08/2021 4:53  

Bonjour Monsieur,

En réponse à votre post sur notre forum d'échanges, nous vous invitons à faire appel à un installateur qualifié (par qualifélec par exemple) qui sera à même de répondre à vos très nombreuses questions et de vous proposez les solutions les mieux adaptées à vos besoins, ou de vous procurer notre ouvrage sur l'installation électrique des logements existants (cliquez ici)

Bien à vous

L'Equipe technique de l'Association Promotelec


RépondreCiter
webzeb
Messages: 4
05/08/2021 5:48  
Posté par: @pascallegoff

Bonjour Monsieur,

En réponse à votre post sur notre forum d'échanges, nous vous invitons à faire appel à un installateur qualifié (par qualifélec par exemple) qui sera à même de répondre à vos très nombreuses questions et de vous proposez les solutions les mieux adaptées à vos besoins, ou de vous procurer notre ouvrage sur l'installation électrique des logements existants (cliquez ici)

Bien à vous

L'Equipe technique de l'Association Promotelec

Bonjour,

Merci pour votre retour.

J'ai la norme NF C 15-100 et ses amendements, que je suis en train de parcourir (plus de 600 pages de saine lecture !).

==============================

Désolé de mon long pavé. La question de fond est en fait simple :

Comment dans le cadre d'une rénovation partielle faire avec un existant qui a cette configuration :

https://ibb.co/Zmj4z0D (photo + schéma)

En respectant les règles , dans la mesure du possible sans faire déplacer par Enedis le disjoncteur abonné (coût, délai d'intervention d'Enedis qui retarderait mes travaux et mon entrée dans les lieux...) et en sachant que j'ai besoin d'un tableau divisionneur avec 32 emplacements minimum* ?

* réserve pour mes futures modifications comprises / un 3 x 13 modules ou 2 x 18 modules me semble bien

==============================

J'ai déjà consulté des professionnels...mais j'obtiens des réponses totalement dissonnantes ! Cela va de "le tableau trois rangées au-dessus du disjoncteur d'abonné et un simple interrupteur-sectionneur 2 x 63 A en tête à placer en rangée 3 du tableau (ligne médiane a ~1,80 m, haut de la manette un poil au-dessus) fera parfaiment l'affaire, ce qui compte c'est d'avoir une coupure d'urgence accessible" (avis de deux professionnels) à "il faut impérativement faire déplacer le disjoncteur abonné par Enedis et mettre un GTL" (idem).

Je me suis aussi rendu à l'agence du Consuel de Lyon et on m'a indiqué que le seul technicien était actuellement en arrêt de travail jusqu' au moins mi-Septembre.

J'aurais donc besoin d'un avis éclairé et le Consuel, que ce soit au téléphone ou en agence, m'a vivement conseillé de me rapprocher de vous.

Merci d'avance.

Frédéric


RépondreCiter
pascallegoff
Messages: 0
06/08/2021 6:45  

Bonjour

En réponse à votre intervention sur notre forum d'échanges, il faut savoir que la GTL n'est obligatoire en rénovation que si des cloisons sont déplacées et / crées.

En conséquence et dans votre cas, un tableau 3 rangées au-dessus du disjoncteur d'abonné et un 63 A en tête

Bien à vous

L'Equipe Technique de l'Association Promotelec


RépondreCiter
  
En travaux
Votre navigateur est obsolète

Pour accéder à ce site, vous devez mettre à jour votre navigateur

  
En travaux