La seule association à but non lucratif engagée pour plus de confort et de bon sens dans l’habitat.

Normes habitation légère de loisir (HLL)  

 
 

Richard
Messages: 8
20/11/2019 1:06  

Bonjour,

  • Je monte actuellement un projet sur un terrain qui sera constitué de 5 chalets bois considérés comme habitation légère de loisir, et qui devront respecter les conditions pour personnes à mobilité réduite (PMR).Je fait l installation électrique moi même étant électricien industriel . Mes questions sont: Dois je me fier à la norme NFC 15100 comme une maison , dois je mettre un coffret de communication dans chaque chalet. Y a t il une norme spéciale  pour ce genre d habitation?
  • Merci d avance pour vos réponses !

Citer
pascallegoff
Messages: 307
28/11/2019 2:36  

Bonjour Monsiur,

Non, il n’y a pas d’obligation d’avoir un réseau de communication dans un bungalow (maison de loisirs). Il est précisé dans l’avant-propos et dans le domaine d’application du Titre 11 de la norme NF C 15-100 ce qui suit : « Les exigences de la norme NF C 15-100-11 complètent les obligations réglementaires des bâtiments d’habitation qui portent, notamment, sur les réseaux de communication, dont le Code de la Construction et de l’habitation avec son article R.111-14 ».

Domaine d’application du Titre 11 : « La première partie du présent document (Article 5) s’applique aux réseaux et tableaux de communication à l’intérieur des locaux privatifs à usage d’habitation, appelés ci-après « réseaux de communication », la seconde partie du présent document (Article 6) prend en compte les différents réseaux de communication électroniques, obligatoires ou optionnels, à installer dans tous les bâtiments comprenant des logements résidentiels ou des locaux à usage professionnel ».

Donc les bâtiments de loisirs ne font pas partie du domaine d’application du Titre 11.

Néanmoins si la demande existe, l’installation d’un réseau de communication dans un bungalow n’est pas interdite et nous ne pouvons que vous invitez à le faire mettre en place.

Bien à vous

Pascal de l'Equipe technique de l'Association Promotelec


RépondreCiter
Richard
Messages: 8
29/11/2019 6:40  

@pascallegoff

Merci de votre réponse, c est claire pour moi.


RépondreCiter
Richard
Messages: 8
26/01/2020 9:07  

@pascallegoff

Bonjour,

Je me suis procuré le livre "l'officiel de l'électricien" afin de m'aider dans mon projet, néanmoins il me manque des informations.

En effet le domaine est constitué de 5 cinq chalets bois (intérieur équivalent à un mobil-home d'une surface comprise entre 20 et 40 m²) considérés comme habitation légère de loisir. Et un autre chalet bois à l'entrée du site qui servira de bureau/réception.

 J 'avais dans l'idée de mettre le tableau répartition principale constitué du Disjoncteur de branchement, ainsi que des disjoncteurs de protection d alimentation pour les départ de chaque chalet.

Ensuite je pensais mettre un tableau dans chaque chalet équipé d un interrupteur différentiel en départ suivi des différents disjoncteurs suivant l'installation (éclairage, prises, plaque de cuisson, chauffage…).

Mes questions sont:

- Cet installation vous paraît t 'elle aux normes, même si les locataires n'ont pas accès au DB en sachant que nous habitons sur les lieux et que nous seront présent comme un gardien?

- Faut il respecter un nombre de prises par pièces comme dans une résidence .

Dans l'attente de votre réponse,

Cordialement.


RépondreCiter
pascallegoff
Messages: 307
28/01/2020 9:28  

Bonjour Monsieur

En réponse à vos questions, lorsque le disjoncteur de branchement est situé en limite de propriété ou dans un local annexe privatif ne communiquant pas directement avec le logement – ce qui est votre cas - , il est nécessaire de prévoir un dispositif de coupure d’urgence à l’intérieur de chaque logements. Il doit être à action directe, assurer la fonction de sectionnement et être accessible en usage normal.

En ce qui concerne votre question relative à l’équipement minimal pièce par pièce, il s’applique également à l’habitat de loisirs.

Pour la réalisation des travaux, la recommandation de Promotelec est de faire appel à un installateur électricien qualifié (par exemple en contactant l’association Qualifelec), qui saura répondre à vos attentes, spécifiques à votre installation.

Qualifélec

Bien à vous

Pascal de l'Equipe Technique de l'Association Promotelec


RépondreCiter
Richard
Messages: 8
28/01/2020 12:10  

@pascallegoff

Ok merci pour votre réponse.  Un interrupteur différentiel pourrait il faire l affaire en tant que dispositif de coupure d urgence en tête de tableau ?


RépondreCiter
pascallegoff
Messages: 307
28/01/2020 4:23  

Bonjour Monsieur

En réponse à votre nouvelle question, les dispositifs assurant la fonction de coupure d’urgence doivent être soit des interrupteurs, soit des disjoncteurs, soit des contacteurs. Le 30 mA répondant à ces exigences, il peut donc effectivement faire office de coupure d’urgence.

Bien à vous

Pascal de l'Equipe Technique de l'Association Promotelec


RépondreCiter
Richard
Messages: 8
29/01/2020 1:03  

@pascallegoff

Enfin une dernière question. Pour une question financière et de place,  un tableau une rangée avec un différentiel type A en tête pourrait il faire l affaire pour  chaque chalet en sachant que les logements de loisir sont équipés d une pièce principale et une petite salle d eau avec en tout :une clim ,une plaque deux feux induction, un chauffe eau instantané, un petit refrigerateur ,l éclairage et les prises.

J ai lu qu il fallait mieux différencier les différents éléments mais dans les mobil homes et les bungalows les tableaux sont généralement équipés que d un seul interrupteur différentiel sur une seule rangée.

Merci de votre retour


RépondreCiter
pascallegoff
Messages: 307
30/01/2020 9:21  

Bonjour Monsieur

En réponse à votre nouvelle question, la norme NF C 15-100 au niveau de la rubrique 10.1.4.7.3.2  « Choix des dispositifs différentiels » nous donne les indications nécessaires à ce sujet. Elle stipule qu’il faut installer au moins 2 interrupteurs différentiels : le premier de type AC, le second de type A, tous deux avec une sensibilité de 30 mA au maximum. Et cela, quelle que soit la taille du logement. Notez bien que certains appareillages doivent être protégés par un interrupteur différentiel de type A (plaque de cuisson, lave-linge, etc), tout le reste (éclairage, prises de courant, four, lave-vaisselle, chauffe-eau, volets roulants, ventilation, etc.)  peut être protégé par un interrupteur différentiel de type AC.

Bien à vous

Pascal de l'Equipe Technique de l'Association Promotelec


RépondreCiter
Richard
Messages: 8
12/03/2020 8:23  

@pascallegoff

Bonjour! Toujours en rapport avec les logements de loisir que je mets en place,  il s agit d une seule pièce de 17m2 incluant un lit ,une kitchenette, et du coup un espace tv. Je suis un peu perdu combien dois je mettre de prises et sur combien de disjoncteurs?


RépondreCiter
pascallegoff
Messages: 307
25/03/2020 3:33  

Bonjour Monsieur,

En réponse à votre question, la norme NF C 15-100 précise l’équipement électrique minimal à prévoir dans un logement (prise de courant et interrupteurs/ pièce par pièce). Dans le cas d'une cuisine ouverte sur un séjour, la norme considère cette pièce comme étant une seule pièce :  vous devez donc installer deux prises de courant pour l'accessibilité des personnes à mobilité réduite. On peut cependant considérer que deux prises de courant au même endroit ne sont pas utiles : dans ce cas-là, et comme vous le conseille le promoteur, nous vous invitons à les installer à un autre endroit du logement.

Pascal de l'Equipe technique de l'Association Promotelec


RépondreCiter
  
En travaux
Votre navigateur est obsolète

Pour accéder à ce site, vous devez mettre à jour votre navigateur

  
En travaux