La seule association à but non lucratif engagée pour plus de confort et de bon sens dans l’habitat.

Receveur de douche partiellement encastré et calcul de volume  

 
 

xno13
Messages: 1
04/01/2018 4:13  

Bonjour,

Je dois installer un receveur de douche dans ma maison en construction, celui ci serait encastré dans la chape pour être conforme PMR. Est-ce considéré comme une douche italienne, avec donc un calcul lié au flexible et à la tête de douche (1m20) ? ou est-ce considéré comme un receveur et le volume 1 serait bordé par les extérieurs du receveur jusqu'à 2m25 de haut ?

Si le receveur encastré au niveau du sol est considéré comme une douche italienne, qu'en est-il si ce receveur dépasse le niveau du sol de 2 cm ? Plus généralement, et là ça peut intéresser du monde, à partir de quelle hauteur on considère qu'il s'agit d'un receveur ?

Mon problème : le lavabo est proche et j'aimerai éviter le TBST pour pouvoir installer un miroir éclairant Classe 2, tout en gardant un accès PMR à la douche (pour être PMR il faut être <=2cm).

En vous remerciant, 


RépondreCiter
 Anonyme
Messages: 0
11/01/2018 10:40  

Bonjour xno 13, 

Tout d’abord merci de l’intérêt que vous portez à l’Association Promotelec.

En réponse à votre demande, on entends par receveurs à cuve ultra plate, les receveurs présentant un ressaut (intérieur comme extérieur) inférieur ou égal à 2 cm, chanfreiné ou à bords arrondis. Les receveurs à cuve ultra plate  doivent répondre aux mêmes exigences que les receveurs dits traditionnels.

En conséquence, la définition du volume 1 est la suivante : « pour une douche avec receveur, le volume 1 est limite par la surface a génératrice verticale circonscrite au receveur de douche. Verticalement, pour une douche avec ou sans receveur, le volume 1 monte jusqu’à 2,25 m a partir du sol fini (ou du fond du receveur si celui-ci est au-dessus du sol fini). En présence d’une pomme fixe de hauteur supérieure à 2,25 m, le volume 1 monte jusqu’à cette pomme fixe »  

Vous l’aurez noté, les contraintes techniques et réglementaires sont nombreuses, en conséquence, nous ne saurions que trop vous conseiller de vous procurer ce document de l'association Promotelec intitulé «Officiel de l’électricité – Installations électriques des bâtiments d’habitation neufs», il s'agit du 1er ouvrage concernant les installations électriques des bâtiments d’habitation neufs.

Nous vous recommandons vivement à vous procurer cet ouvrage sur notre site internet

L'Officiel de l'Electricité

Enfin, pour la réalisation des travaux, les recommandations de Promotelec sont de faire appel à un installateur électricien qualifié (par exemple en contactant l’association Qualifelec), qui saura répondre à vos attentes, spécifiques à votre installation. 

Pascal de l'Equipe Technique de l'Association Promotelec


RépondreCiter
  
En travaux
Votre navigateur est obsolète

Pour accéder à ce site, vous devez mettre à jour votre navigateur

  
En travaux