La seule association à but non lucratif engagée pour plus de confort et de bon sens dans l’habitat.

Isolation construction paille  

 
 

Roger Hubert
Messages: 14
06/11/2007 1:11  

Avant de faire la promotion des pompes à chaleur, géothermie et autres techniques coûteuses ne croyez-vous pas qu'il faudrait d'abord investir dans l'isolation (par l'extérieur bien sûr) ?
Je suis artisan électricien spécialisé en construction paille. Ces constructions (si elles sont bien conçues) arrivent à un rendement de 10 kWh / an / mètre carré. Aucune construction béton n'y arrivera jamais.


Citer
MATHIEU AVERAN
Messages: 109
07/11/2007 1:11  

L'isolation par l'extérieur est un système très intéressant notamment pour bénéficier de l'inertie du bâtiment si celle-ci est lourde (et que le chauffage utilise des panneaux rayonnants ou un système plus performant).

Cependant il s'agit d'une méthode peu répandue et parfois onéreuse. Les économies d'énergies liées aux pompes à chaleur sont nettement plus importantes.

Pour ce qui est des procédés à base de paille il s'agit d'une méthode qui s'incrit tout à fait dans une démarche HQE, cependant il est à noter que le matériel devra obtenir un avis technique du CSTB ou un certificat ACERMI pour être éligible aux Labels de Performance et HQE.


RépondreCiter
Anonyme
 Anonyme
Messages: 0
08/11/2007 1:11  

Bonjour,

J'ai essayé d'accéder au forum sur le chauffage mais je n'y ai pas accés en tant que particulier, cela est bien dommage.

Ma question est la suivante :

Je réfléchit à l'optimisation de l'utilisation de la pompe à chaleur. En effet, j'habite dans une région très ensoleillée où les gradients de température sont forts entre le jour et la nuit.

Est-il possible d'installer l'unité extérieure de façon à avoir la prise d'air dans une sorte de caisson et de rejeter l'air à l'extérieur ? Je pense qu'en calculant le caisson de façon à ce que la chaleur du jour y entre en fin d'après-midi (en adaptant l'épaisseur et en choisissant le matériau) il est possible de profiter des calories emmagasinées le jour pour les restituer le soir et début de nuit. Cela serait bien entendu accru en peignant par exemple la surface exposée au soleil en noir.

Autre question : la loi sur le crédit d'impot est extrément restrictive pour les PAC : elle impose du multi-split. Y a t-il une tendance pour qu'elle soit élargie ?


RépondreCiter
Anonyme
 Anonyme
Messages: 0
15/11/2007 1:11  

Comment avez-vous calculé le rendement de 10 KWh/an.
Merci de me donner la résistance du mur global y compris les matériaux faisant office d'étanchéité à l'air et à l'eau.


RépondreCiter
Anonyme
 Anonyme
Messages: 0
22/11/2007 1:11  

bonjour, mon message ne concerne que la laine de verre. Nous avons fait une surélévation (chambre) qui donne sur un porche. Il nous faut isoler par le bas, car en plus la chambre est chauffée à l'électricité. Comment isoler le mieux possible avec de la laine de verre par en dessous. Merci d'avance pour une réponse.


RépondreCiter
MATHIEU AVERAN
Messages: 109
23/11/2007 1:11  

Bonjour, dans ce cas le plus simple reste la réalisation d'une isolation en sous-face type laine de verre oui par exemple pour bénéficier de l'inertie de la dalle du plancher sur porche. C'est la procédure la plus couramment répandue, cependant les ponts thermiques restent relativement importants.

Vous pouvez aussi vous rapprocher de fournisseur d'isolation afin de voir leur solutions proposées.


RépondreCiter
Jean-baptiste Thevard
Messages: 7
15/12/2007 1:12  

Bonjour
en parlant de l'isolation par l'extérieur, vous écrivez :
'Cependant il s'agit d'une méthode peu répandue et parfois onéreuse. Les économies d'énergies liées aux pompes à chaleur sont nettement plus importantes.'
Je pense que vous faites une confusion.En effet, un appareil qui consomme de l'énergie ne peut pas être plus économique qu'un système qui empeche d'en consommer!!
ne confondons pas isolation et production de chaleur, qui sont deux sujets différents.
Concernant l'isolation, il faut voir au dela de nos frontières pour s'appercevoir que nous sommes les seuls à mettre systématiquement l'isolation à l'intérieur, ce qui est une abération thermique et énergétique. Si votre isolation est l'intérieur, vos mur sont à la température de l'extérieur et vice-versa...
L'investissement dans une isolation extérieure est un investissement très intéréssant et ce avec n'importe quel type de chauffage.
Par ailleurs, la pompe à chaleur n'est pas LE meilleurs système de chauffage. C'est un système de chauffage qui a ses avantages, dans certains cas.... idem pour les autres.

quant à la question de l'isolation sous la chambre, je vous conseille de faire des caissons bois (léger avec des ponts thermiques) dans lesquels vous mettez l'isolant que vous souhaitez. j'aurais tendance à mettre un isolant qui garde ses capacités isolantes plus de 15 ans, à moins que vous vouliez recommencer régulièrement l'isolation => éviter la laine de verre...

à bientot

JB thévard


RépondreCiter
MATHIEU AVERAN
Messages: 109
20/12/2007 1:12  

Bonjour,

Il est entendu qu'un système de chauffage ou d'isolation n'ont pas la même définition. C'est un fait.

Il s'agit du retour sur investissement (par le biais d'une facture allégée) qui sera plus important avec une pompe à chaleur qu'avec une isolation extérieure. Bien sûr moyennant les performances de chaque systèmes, on peux voir cela comme on le souhaite...


RépondreCiter
Roger Hubert
Messages: 14
24/12/2007 1:12  

Dans la revue éfil pilotev ' dec 2007 vous decrivez les normes concernant la pose de conduites encastrées . Moi j'ai un probleme avec les boitiers dcl dans les plafonds placo et similaires . . Comment les placer sans detruire l'isolation ; et le pare vapeur alors que je suis sensé les accrocher a la structure du batiment. Un article sur ce sujet dans le prochain fil pilote serait interessant merci


RépondreCiter
Jean-baptiste Thevard
Messages: 7
24/12/2007 1:12  

bonjour

pour répondre à Mathieu, la confusion est donc lié au terme 'économie d'énergie' qui n'est pas approprié. Il s'agit d'économie financière.

Donc, en installant une pompe à chaleur, financièrement aidée, avec les couts d'utilisation plus bas que les autres énergies fossiles, le retour sur investissement serait plus intéressant que d'isoler sa maison.
Si on calcul avec les cout de l'énergie actuelle, je suis d'accord, mais nous ne connaissons pas les couts de l'énergie de demain!
Qui sait combien coutera 1KW/h d'électricité dans 15 ans? personne il me semble...

Je me place dans une solution d'avenir, où j'ai besoin de mon consommer d'énergie. L'isolation est la meilleure manière d'y parvenir et si l'isolation peut se faire par l'extérieur, c'est d'autant plus efficace...

L'intéret sur le long terme est inévitablement l'isolation, voire la surisolation.

Cordialement

jb thévard


RépondreCiter
MATHIEU AVERAN
Messages: 109
27/12/2007 1:12  

Bonjour,

Bien sûr pour le coût de l'énergie, la question initiale s'appliquait dans le cadre actuel. Cependant avez-vous considéré la dégradation de l'isolation sous 15 ans ?


RépondreCiter
Jean-baptiste Thevard
Messages: 7
31/12/2007 1:12  

Vous avez raison, il s'agit de prendre en considération tous les aspects des choses.
Un ami me dit toujours 'l'énergie la moins chère est celle que tu ne consommes pas' ! il a bigrement raison!!!

donc plus tu isoles, moins tu consommes. toutefois, il ne faut pas isoler n'importe comment, ni avec n'importe quoi.
Vous avez raison de rappeler que les isolants type laines minérales perdent rapidement leurs pouvoirs isolants.
Par contre, les laines végétales (de bois, de chanvre ou la paille) ou les ouates de celluloses ont une tenue dans le temps tout à fait satisfaisante.
de 40 ans de garantie (ouates) à ........ (pour la paille des maison du début du siecle dernier sont encore habités). ça, c'est sans entretien et le cout d'investissement est très faible au regard des énergies économisées à la production, l'installation, à l'utilisation et à la destruction...

c'est inégalable...

Prenons un exemple.
J'isole ma maison et j'installe un système de chauffage :
cas 1 :
> j'habite 150m² : je mets 2000€ dans l'isolation (RT2005 : 150kwh/m²/an) et 12000 dans le chauffage (chaudière+ radiateur ou pompe à chaleur).
Cout total sur 15 ans : 51500€
Installation : 14000€, Utilisation-entretien sur 15 ans : de 2 à 3000€/an environ (comptant abonnement, nettoyage, pannes, consommations et surtout, variation inconnue du cout de l'énergie)
Cas 2 :
j'isole 3 fois plus : 6000€ (je passe à 50kwh/m2/an) Je réduis mes besoins de chauffage, donc, système moins gros : 7000€.
Cout total sur 15 ans : 25000€
installation 13000€ Utilisation-entretien sur 15 ans : de 700 à 1000€/an environ soit :
12000€

Lequel choisissez vous? en ce qui me concerne, le choix est fait je surisole ma maison

cordialement

JB Thévard


RépondreCiter
Roger Hubert
Messages: 14
31/12/2007 1:12  

Si certains isolants ont une durée de vie trop courte c'e'st parcequ'ils ont été placés n'importe comment . Pas de continuité du pare vapeur .pas de raccords jointifs entre les panneaux . Pas de joints croises lorsqu'il s'agit de panneaux en deux couches . Ou alors meme placés correctement ils sont déchirés par les ' électriciens 'en placant par exemeple les boitiers dcl .
Dans une maison ou j'ai travaillé j'ai rencontré un artisan qui placait de l'isolation /. Il a passé 3 jours a réaliser des caissons entierement pare vapeur . Et un jour pour injecter pour injecter la celulose et reboucher impecablement les trous . En travaillant en meme temps que lui mes gaines respectaient son travail . Pas un pare vapeur n'a été percé . Resultat une isolation parfaite et dont la durée sera surement superieure a 15ans .


RépondreCiter
Jean-baptiste Thevard
Messages: 7
04/01/2008 1:01  

effectivement, la question de la mise en oeuvre est primordiale dans le batiment et on observe trop souvent des négligences ou des profiteurs qui, par exemple, aggraphe un isolant mince comme un simple pare-pluie !!!
Toutefois, il n'y a pas que ça en jeu, la densité est aussi importante.
par exemple une laine de verre la densité est de 16kg/m3, elle n'a pas de tenue dans le temps, elle se tasse. par contre, ma laine de chanvre, la ouate de cellulose (de 30 à 60kg/m3) voire la paille (80-100kg/m3, voire plus) voit sa durabilité exploser.
La maison feuillette construite en 1921 n'a pas eu besoin de renouveler son isolation, et ce depuis 85 ans!!!
http://approchepaille.forumactif.fr/autres-techniques-paille-f14/maison-feuillette-de-montargis-1921-t239.htm#1056
La paille est aujourd'hui le système d'isolation le plus simple, le plus performant, le plus économique et le plus durable qu'il existe.

cordialement

jb thévard


RépondreCiter
Roger Bataille
Messages: 3
25/01/2008 1:01  

isolation rien que l'isolation mais avec une bonne ventilation double flux et on est proche du zéro chauffage.Je suis en train de réaliser une maison de ce type à prix certainement proche d'une maison rt2005 donc périmée


RépondreCiter
  
En travaux
Votre navigateur est obsolète

Pour accéder à ce site, vous devez mettre à jour votre navigateur

  
En travaux