La seule association à but non lucratif engagée pour plus de confort et de bon sens dans l’habitat.

KNX et norme NF C 15-100  

 
 

vince
Messages: 4
13/02/2018 10:45  

Bonjour à tous,

j'ai une question à laquelle je n'arrive pas à trouver de réponse : est-ce qu'il y a un document complémentaire à la norme NF C 15-100 qui définit les règles de câblage d'un bus domotique (type KNX) ?

Je cherche à savoir si on peut passer un câble bus dans la même gaine que les fils électriques. Je sais que c'est fait en pratique de tout passer dans la même gaine mais je souhaite savoir si c'est bien conforme.

Idem pour les boites de dérivation : est-ce que la même boite peut accueillir les raccordements électriques et les connexions bus ?

Merci d'avance pour votre aide


Citer
DAVID S
Messages: 18
14/02/2018 8:47  

Bonjour VINCE.

On sépare toujours les circuits puissances des circuits de communication. Le but recherché est de ne pas perturber les signaux transitant dans le câble de communication.

En espérant avoir répondu à ta réponse.


RépondreCiter
 Anonyme
Messages: 0
16/02/2018 12:38  

Bonjour Vince,

Tout d’abord merci de votre intervention tout public de l’Association Promotelec.

En réponse à votre post, la norme NFC 15-100 précise : «plusieurs circuits peuvent être installés dans un même compartiment si tous les conducteurs sont isolés pour la tension assignée présente la plus élevée». La norme NFC 15-100 ne précise rien quant à la possibilité ou pas d’utiliser les boites de connexion à cet usage.

Bien à vous

Pascal de l’Equipe Technique de L’Association


RépondreCiter
DAVID S
Messages: 18
20/02/2018 1:09  

Bonjour Vince, bonjour Pascal,

Il n'est pas d'usage de mettre dans une même gaine ni une même boite, les câbles d'alimentation et les câbles de communication.

Ce point de règlementation est détaillé dans la norme NF C 15-100 au paragraphe 771.559.6.3. où il est écrit: " les câbles de communication doivent emprunter des cheminements qui leur sont exclusivement réservés ".

Par ailleurs, le guide UTE C90-483 complète bien la mise en oeuvre des circuits de communication.


RépondreCiter
vince
Messages: 4
22/02/2018 12:49  

Pascal, David, je vous remercie pour vos réponses très intéressantes.

J'ai l'impression que la NF C 15-100 parle des câbles de communications au sens VDI. Les cables bus de type EIB-Y (ST) sont isolés 4KV donc techniquement il n'y a pas de perturbations mais est-ce que la norme les considère comme des câbles de communication ?

Merci et bonne journée


RépondreCiter
DAVID S
Messages: 18
23/02/2018 4:08  

Re VINCE.

Je pense qu'il existe une norme spécifique qui traite de la mise en oeuvre des réseaux KNX.

J'espère que quelqu'un sur le site pourra nous éclairer...


RépondreCiter
Sylvain Emorine
Messages: 1
25/02/2018 9:09  

Bonjour,

Voici ce que préconise l'association KNX:

 Les câbles d’alimentation et câbles gainés de bus KNX TP peuvent être installés côte à
côte sans espace apparent
 Les conducteurs isolés des lignes du bus d’installation KNX TP doivent être posés à un
intervalle minimal de 4 mm des conducteurs isolés des réseaux 230V AC. , A moins qu’il
soit mis en oeuvre une isolation équivalente via une traverse de séparation ou tuyau
souple d’isolation sur les conducteurs de la ligne du bus. Ceci vaut également pour les
conducteurs de lignes d’autres éléments composant le circuit électrique, à l’exception
des TBTS.
 On devra maintenir une distance suffisante des installations extérieures de protection
contre la foudre (paratonnerre).
 On devra signaler les lignes de bus par un marquage d’identification durable KNX TP ou


RépondreCiter
20188102
Messages: 1
25/02/2018 12:42  

Bonjour

Mon habitation principale est composé de 2 lots mitoyens, réunis en un seul et unique logement en 2013. Depuis 5 ans, ce logement est donc habité comme tel.

Notre copropriété rassemble 11 copropriétaires et est pour l'instant alimentée par un seul compteur électrique commun. Nous projetons une individualisation des compteurs.

La responsable du syndic bénévole (copropriétaire également) nous a imposé en AG le vote de 1 compteur pour chacun des lots initiaux composant originellement notre logement, soit 2 compteurs pour un seul et même logement. La pensant compétente en la matière, nous n'avons pas remis en cause son affirmation (1 compteur par lot, et non par logement) et nous avons voté.

Or nous avons appris après l'AG que c'est une désinformation/incompétence de sa part. D'autant plus que nous ne voulions qu'un seul compteur, ce qui est logique. Elle a ainsi faussé notre vote.

Le notaire, ENEDIS, DEPS, le CONSUEL nous ont confirmé que c'est illégal de mettre 2 compteurs dans un seul et même logement, en vertu de la règlementation : "On raisonne en terme d'installation de compteur électrique par logement, et non par lot".

Pourriez-vous me confirmer ce point juridique en référence à un article de loi précis ou bien dans le texte de la Norme C 15-100 et les arrêtés qui l'ont faite évoluer ?

Où peut-on trouver mention de cette règlementation : "On raisonne en terme d'installation de compteur électrique par logement, et non par lot".

Vous remerciant pour votre aimable conseil,

Bien cordialement,

SC


RépondreCiter
cynthia
Messages: 6
26/02/2018 12:36  

Bonjour Vince,

Pour compléter les informations déjà émises, les règles d’installation concernant la séparation entre les câbles de communication et les câbles d’alimentation basse tension, à l’intérieur des bâtiments résidentiels, sont régies par les textes suivants :

  • La norme NF C 15-100 de 2002 (installations basse tension) et ses amendements A1 à A5 :
    • le §444 du titre 4 sur la limitation des interférences électromagnétiques ;
    • le §545 du titre 5 sur les dispositions de mise à la terre et liaisons équipotentielles fonctionnelles (applicable aux systèmes de gestion technique des bâtiments) ;
    • le §11.2.3 sur le passage des câbles du titre 11 (logements) de la norme NF C 15-100 (obligation de cheminement dans des conduits ou des compartiments de goulotte distincts).
  • Le §11.8 de la norme expérimentale XP C 90-483 (systèmes de câblage résidentiels), présentant les règles pour le choix des composants, le câblage des réseaux de communication résidentiels et leurs cheminements, renvoie à la norme NF EN 50174-2.
  • La norme NF EN 50174-2 (planification et pratiques d'installation à l'intérieur des bâtiments) de septembre 2009 et ses exigences du chapitre 6 (séparation du câblage métallique dédié aux technologies de l'information et du câblage de l'alimentation électrique).
  • En application de la série de normes NF EN 50174, le guide UTE C 15-900 (cohabitation entre réseaux de communication et d’énergie) de Mars 2006, présente les recommandations concernant les règles pour l'installation (conception et mise en œuvre) des réseaux de communication.

Pour répondre à votre question, les câbles EIB-Y (ST)Y en 2x2x0.8mm, utilisés comme support des réseaux EIB/KNX, câbles filaires à deux paires torsadées, alimentés sous une tension continue inférieure à 30V (TBTS / très basse tension de sécurité), sont considérés comme support des réseaux de gestion technique de bâtiment, réseaux de données qui sont assimilables à des réseaux de communication VDI (voix-données-images).

Les câbles EIB doivent respecter les exigences relatives aux réseaux de communication définies dans les documents précités.

Le §6.7 du guide UTE C 15-900 précise que les circuits d’énergie et de communication doivent être placés à proximité les uns des autres (limitation de la constitution de boucles magnétiques) et cheminer sur des supports continus métalliques ou isolants réservés (fourreaux, conduits, compartiments de goulotte, chemins de câbles). Dans le cas d’un câblage de communication écranté (câbles conformes à la série de normes EN 50288), pour le câblage horizontal de moins de 35 m, aucune distance de séparation n’est requise.

N'hésitez pas à revenir vers nous si besoin.

Cordialement,

L'équipe Promotelec


RépondreCiter
cynthia
Messages: 6
26/02/2018 4:47  

Bonjour 20188102

Les murs porteurs appartenant généralement à la copropriété, nous invitons à prendre contact avec le syndic de copropriété, afin de clarifier votre situation, à l’issue de ce regroupement de lots.

Nous vous invitons également à consulter le site d’ENEDIS (Gestionnaire du réseau de distribution électrique), afin de télécharger le document suivant : Enedis-FOR-RAC_10E : « Demande de modification de branchements individuels, suite à division ou regroupement de lots dans un immeuble existant »

La notion de regroupement de lot y est décrite, en cas de suppression de compteurs existants (ce qui n’est pas ici tout à fait le cas exposé). Il s’agira néanmoins d’une base documentaire.

Il sera utile de contacter ENEDIS pour clarifier cette situation particulière, où un seul compteur était installé pour toute la copropriété.

 Bien que Promotelec ne soit pas habilité à se prononcer sur des conseils juridiques relevant de la jurisprudence, il est bon de savoir que l’installation d’un compteur soit impérativement rendue nécessaire, lors de la revente séparée de l’un des deux logements. Voir l’article L111-6-1 du Code de la Construction et de l'Habitation. Voir l’audience publique du mercredi 6 octobre 2004, en cour de cassation : « … l'absence de mise en place de compteurs électriques individuels, conformément aux normes en vigueur, constitue un manquement à l'obligation de délivrance … ».

N'hésitez pas à revenir vers nous si besoin.

 Cordialement,


RépondreCiter
vince
Messages: 4
28/02/2018 4:23  

Bonjour Sylvain, bonjour Cynthia,

Je vous remercie pour vos réponses.

Si je comprends bien la réponse de l’équipe Promotelec, les câbles bus ne peuvent pas être tirés dans la même gaine que le 230 V car ils sont assimilés à des réseaux de communication VDI. Or, j’ai remarqué qu’en dehors des installateurs qui regroupent déjà les câbles bus et d’alimentation, les fabricants aussi en parlent sur leur site web ou leurs brochures :

Legrand : page 4 du guide Myhome sur la gestion des volets roulants : « Câble normalisé pour pouvoir être tiré dans le même conduit que le 230 V » ( https://www.legrand.fr/sites/default/files/guidecentralisationvoletsroulants.pdf)

ABB : « Grâce à la technologie de bus 2 fils, l'installation d'ABB-free@home® est d'une simplicité déconcertante car le câble peut être tiré dans la même gaine que le fil d'alimentation. » ( http://new.abb.com/low-voltage/fr/produits/eclairage-et-appareillage-mural/abb-freehome/point-dacces-systeme)

J’ai 2 questions :

  1. Est-ce que tirer le câble bus dans la même gaine que l’alimentation est déconseillé pour éviter de perturber le signal ou bien cela est interdit ? Est-ce que l’installateur risque quelque chose s’il procède de cette façon ?
  2. Est-ce que le câble bus utilisé par Legrand Myhome a une dérogation pour pouvoir être tiré dans le même conduit que le 230 V ?

Je vous remercie par avance pour votre aide.


RépondreCiter
vince
Messages: 4
05/04/2018 6:37  

Bonjour,

 Je reviens sur le forum pour partager mes avancées sur le sujet. Après avoir échangé avec différents interlocuteurs qui m’ont renvoyé vers KNX pour avoir leur position au sujet du passage des câbles 230v avec le bus, il apparait que la réponse est donnée dans le guide suivant, page 16 :

https://www.knx.org/media/docs/downloads/Marketing/Flyers/KNX-Basics/KNX-Basics_en.pdf

Ce document indique qu’il est possible :

  • De passer les câbles bus et le 230v dans la même gaine
  • De réaliser les connectiques KNX dans la même boite de dérivation à condition de respecter une distance de 4mm

Est-ce que cela est bien valable en France et que cela n’interfère pas avec la NF C 15-100 ?

Merci par avance.


RépondreCiter
  
En travaux
Votre navigateur est obsolète

Pour accéder à ce site, vous devez mettre à jour votre navigateur

  
En travaux