La seule association à but non lucratif engagée pour plus de confort et de bon sens dans l’habitat.

Nouvelle étude Promotelec : « Les objets connectés dans l’habitat »

Promotelec, via son Observatoire dédié aux mutations dans l’habitat, publie aujourd’hui une étude réalisée avec l’institut Sociovision sur « Les objets connectés dans l’habitat ». Avec cette enquête, l’association met en lumière les attentes des Français en matière de maison intelligente et fait le point sur les facteurs favorisant l’intégration des objets connectés dans notre quotidien.

La promesse d’un quotidien plus facile

Engagée pour plus de confort dans l’habitat, Promotelec scrute les évolutions qui participent au changement de notre manière de vivre et d’envisager notre environnement. C’est tout le travail que mène l’Observatoire Promotelec des mutations dans l’habitat qui, avec sa dernière étude, nous ouvre la porte de la maison intelligente.

Celle-ci devient une réalité pour une large majorité de sondés (69 %). Et si le nombre de foyers équipés d’au moins un appareil connecté dépassent timidement les 10 % actuellement (11 % déclarent posséder un système de vidéosurveillance connecté, 10 % un chauffage intelligent), les Français se montrent intéressés par les perspectives qu’offrent les objets connectés.

69 % des personnes interrogées pensent en effet que les objets connectés pourront leur faire gagner du temps et les aideront à mieux organiser leur quotidien (68 %). En quête de confort et de praticité, les Français voient dans ces nouveaux produits une manière de faciliter leur quotidien.

Ils sont d’ailleurs 84 % à plébisciter le pilotage à distance d’après l’étude, signe que la maison évolutive doit pouvoir se mettre au service de l’occupant n’importe où, n’importe quand.

Intelligente oui, mais à conditions

Si les Français ne sont que 15 % à envisager leur maison idéale comme un « espace high tech et connecté », certains arguments pourraient néanmoins les faire changer rapidement d’avis.

C’est l’un des enseignements de cette étude : les Français sont prêts à opter pour des maisons intelligentes à condition qu’elles soient financièrement accessibles (83 % des interrogés estiment que les objets connectés sont « réservés à des gens qui ont les moyens ») et que les appareils utilisés ne présentent aucun danger pour la santé ou pour leur vie privée.

>> Téléchargez nos infographies de notre étude : « Les Français croient aux maisons intelligentes ! » et « Les clés pour que les Français adoptent les objets connectés dans l’habitat« .

>> Pour consulter la synthèse de l’étude Promotelec « Les objets connectés dans l’habitat », cliquez ici.

Votre navigateur est obsolète

Pour accéder à ce site, vous devez mettre à jour votre navigateur